Pages

Fourni par Blogger.

mercredi 25 novembre 2015

L'Anatomiste - One Shot



L'Anatomiste - One Shot - (2005)
Scénario: Nicolas Tackian & Stéphane Miquel | Dessin: Loïc Godart | Polar/thriller | PDF | French | 65 MB

L’errance criminelle de deux hommes, résurrectionnistes puis assassins, à tout jamais liés par le sang. 1867, le jeune écrivain anglais, R.L. Artless mène une enquête sur les aliénés de l’asile de Brensford. Là, il fait la connaissance d’un certain Mac Grave, un schizophrène obsessionnel qui lui raconte l’histoire de sa vie. 1837, banlieue d’Healtheart. Une nuit lugubre dans un cimetière sur une colline dénudée de la lande écossaise. Deux hommes, éclairés par des lanternes, piochent le sol d’une tombe. Ils s’appellent Edward Laird et William Mac Grave, ont vingt-cinq ans chacun, et déterrent les morts pour offrir leurs corps à un médecin anatomiste, un certain professeur Knox…

Un jeune écrivain anglais, R.L Artless est venu pour mener une enquête dans l'hôpital psychiatrique de Brensford, ainsi il pourra écrire son récit. Le seul ordre du Docteur est de ne pas adresser la parole au patient X. Cette interdiction est trop tentante, l'écrivain défie l'ordre du médecin. Le patient X n'est autre que Mac Grave, un schizophrène qui va lui raconter sa vie et les raisons qui l'ont conduites dans cette cellule... condamné au silence. Tout a commencé en 1837, deux hommes dans un cimetière écossais déterrent un mort. Edward Laird et William Mac Grave ont 25 ans tous les deux, ils travaillent pour le professeur Knox, un médecin anatomiste. Les missions initiales n'étaient autres que déterrer des cadavres, mais le professeur a de nouvelles exigences prélever sur des cadavres déjà enterrés ne donne pas un résultat optimal... Nous allons suivre l'errance de ces deux hommes, les différents degrés de souffrance qui vont les traverser, du passage des premiers assassinats à celui de la folie.

Liens :

http://uploaded.net/file/frkit15w/An4t0miste.rar
ou
http://turbobit.net/lsp38xtrvxp0.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire