Pages

Fourni par Blogger.

dimanche 12 février 2017

Monsieur Mardi-gras Descendres - Intégrale 5 tomes


Scénario : Liberge, Éric
Dessin : Liberge, Éric
Couleurs : Liberge, Éric
Parution / 1998-2016
Editeur : Dupuis
Collection : Empreinte(s)
Format : PDF
Taille totale : 526 MB


0. Le Facteur Cratophane - Prologue à Monsieur Mardi-Gras Descendres 03/2016
1. Bienvenue ! 12/1998
2. Le Télescope de Charon 04/2000
3. Le pays des Larmes 08/2001
4. Le Vaccin de la résurrection 09/2005

Prologue : Dans un Moyen-Âge pieux et sévère, Philibert Étienne ordonne à son subalterne de réécrire les termes de la vie après la mort. Sans savoir qu'il va s'y trouver projeté et y contempler de ses propres yeux sa maudite création : une cité entière faite d'ossements, peuplée de squelettes sans chair mais à la conscience claire, repaire de voleurs et de criminels condamnés à errer sans fin sous un ciel plus noir que l'encre.

La cratophanie est la représentation symbolique du pouvoir... et les lecteurs de la saga baroque d'Éric Liberge savent combien le personnage du facteur est un homme (un squelette !) de pouvoir. C'est à sa découverte que nous invite ce copieux prologue à Monsieur Mardi-Gras Descendres.

T1 : "À cause d'une glissade dans sa salle de bains, Victor Tourterelle, cartographe, se retrouve projeté aux confins de Pluton, dans un immense purgatoire peuplé de squelettes errant en quête de sens. Bien malgré lui, celui qui a été renommé Mardi-Gras Descendres va rapidement se retrouver au coeur d'une aventure qu'aucune autre âme n'avait encore vécue. Libéré de prison par une milice qui tente de déjouer la dictature du pouvoir en place, il devra, fait interdit, tracer les contours du monde dans lequel ils ont tous échoué. Fable délirante et mystique, croisement incongru de Jacques Tati et de Stanley Kubrick, "Monsieur Mardi-Gras Descendres" est un ovni dans l'univers de la bande dessinée adulte, tant par l'originalité des thèmes qu'elle aborde que par la virtuosité du trait de son créateur. "

T2 : Une panique sourde étreint la foule osseuse depuis q'un nouveau venu, rebaptisé Mardi-Gras Descendres, a hurlé publiquement le refus de sa condition post-mortem et crié à l'imposture divine. Mardi-Gras parvient parvient à s'échapper lors de son transfert vers Saint-Luc, le terrible lieu de redressement des esprits retors. En ville et dans tous les districts, la Milice mène une gignatesque battue à la recherche du dangereux rebelle. Recueilli par la Corniche, un groupuscule clandestin, il est chargé d'une tâche titanesque afin de récupérer son âme: cartographier l'ensemble du purgatoire à l'aide du téléscope de Charon qui sert depuis des siècles à l'affectation des nouvelles incarnations terrestres.

T3 : L'incroyable aventure du plus tourmenté des squelettes ! Toujours à la recherche de son âme retenue par la secte de la Corniche, Mardi-Gras plonge au coeur de Pluton, dans les huit cercles du Purgatoire. Cela va-t-il suffire à le délivrer de ses errances ? Pourquoi semble-t-il être le seul à chercher sa rédemption ? Trouvera-t-il la sortie du labyrinthe ? À l'extérieur, le soulèvement général est en route..

T4 : La fin des errances de Monsieur Mardi-Gras Descendres Au coeur de Pluton et des premiers cercles du Purgatoire, Mardi-Gras Descendres est confronté douloureusement à ses incarnations passées. Le facteur et l'étrange Architofel vont alors lever le voile sur la nature réelle du Purgatoire. C'en est trop pour Mardi-Gras qui les laisse plantés là et retourne dans le district de Sainte-Cécile. Là, Le chaos règne suite à une overdose de Lethé, (le fleuve de l'oubli), et à une pluie de café. Un squelette tombe alors sur la formule de la résurrection : la conjugaison du café interdit et des repentirs sincères. Voilà le moyen de purger Pluton de ses trop nombreuses âmes en peine. Mais vont-ils se laisser à nouveau tenter par le retour aux plaisirs de la chair ? Eh bien, oui! Seul le facteur va réendosser son tablier et rouvrir son éternel estaminet plutonien.

Liens :

http://ul.to/f/4sy5pe/Mr.Mardi-gras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire